Quand l'assurance paramétrique agricole devient une nécessité pour faire face au changement climatique

Alors que seulement 30% des agriculteurs français sont assurés contre les risques climatiques, les catastrophes naturelles, provoquées par le réchauffement climatique, ne cessent d’augmenter. Plus que jamais, il est nécessaire d’apporter des solutions afin de pouvoir anticiper et réagir en amont face à ces aléas.

Augmentation des aléas climatiques

Le premier semestre de 2021 a été particulièrement rude pour les agriculteurs français. Sévèrement touchés par le gel au cours du mois d'avril, des milliers d'hectares de surfaces viticoles ont été dévastés. Plus récemment, le mois de juin a été synonyme d'inondations, orages et fortes rafales de vents. Environ 24% des agriculteurs touchés par ces aléas climatiques ont subi des dégâts sur certaines de leurs cultures d'hiver et de printemps.

La multiplication de ce type d’évènements préoccupe de plus en plus les agriculteurs. Chaque année, ils vivent dans l’incertitude et l’angoisse de voir leurs cultures détruites par les intempéries.

Sur le plan mondial, le scénario est similaire. L’année 2020 a été marquée par une quinzaine de catastrophes climatiques d’envergure, soit plus d’une par mois. Entre les incendies aux Etats-Unis ainsi qu’en Australie, les tempêtes en Europe ou bien les inondations en Asie, ces évènements ont provoqué des dégâts estimés à plusieurs centaines de millions d’euros.

L'assurance paramétrique, une alternative pour lutter contre le dérèglement climatique

Parmi les solutions développées pour permettre aux agriculteurs de renforcer leur résilience face au changement climatique et à la multiplication d’évènements dévastateurs, l’assurance paramétrique figure dans le haut du classement.

En effet, ce type d’assurance se base sur des indices climatiques prédéfinis, en corrélation avec les pertes de l’assuré. Un ensemble de paramètres est alors défini en amont aux côtés de l’agriculteur, à savoir :  

  • Le(s) type(s) de culture(s) à couvrir
  • La/les surface(s) à couvrir
  • Le(s) type(s) d’intempérie(s) à couvrir
  • Les valeurs minimales et maximales considérées comme seuils critiques
  • Le montant de l’indemnisation

Ainsi, dès le dépassement d’un des seuils, l’indemnisation est automatiquement déclenchée. Cette procédure ne nécessite pas l’intervention d’experts en sinistres pour évaluer les pertes sur le terrain.

Grâce à ce type d’assurance, les agriculteurs peuvent anticiper les aléas climatiques et donc leurs potentielles pertes de récoltes.  

Combiner assurance agricole traditionnelle et paramétrique

Plus transparente, plus rapide et offrant une analyse plus fine du risque, l’assurance paramétrique présente de nombreux avantages par rapport à l’assurance traditionnelle.

Cependant, ces deux types d’assurance restent complémentaires. Tandis que l’assurance agricole classique propose une couverture multirisques climatique, l’assurance paramétrique peut agir comme supplément pour la gestion et l’anticipation du risque ainsi que pour le délai lié au déclenchement de l’indemnisation.

Découvrez notre outil de gestion du risque de crédit
Logo of Wiingou in white

Solutions de gestion des risques climatiques

Contactez-nous
Coordonnées

2 Rue de la Mabilais, 35000 Rennes, France

+33 (0)2 56 85 73 69
+33 (0)7 87 53 71 36